Un bon cycle de travail

La semaine dernière a été super importante dans ma préparation en vue de mon objectif. Elle a été composée de plusieurs sessions d’exercices de PMA (Puissance Maximale Aérobie) courts et longs, sans trop de récup. J’ai fait 2 jours de stage sur piste à Bourges jeudi et vendredi pour travailler dans de bonnes conditions.

Il y a une différence entre « avoir mal » et ese faire male. Et je considère que c’est ce qui fait la distinction entre un bon et un excellent coureur. Lors de ma tentative, je vais aller loin dans l’effort et je vais devoir me faire mal. Ca s’apprend et c’était certainement le but de cette semaine d’entraînement qui fait mal aux jambes et qui demande aussi à ne pas lâcher mentalement.

J’ai terminé la semaine « piste » par une séance sur le vélodrome de Grenoble à qui on promet une belle renaissance, puisque de prime abord elle devait être démontée definitivement. Enfin, le dimanche je suis allé au Bédat, traditionnelle course d’ouverture de la saison routière en Auvergne. Mon intention était de faire des efforts en début de course autour de la PMA et de finir la course. Je termine dans un petit groupe loin de la gagne, ma priorité étant autre part actuellement…

Nous approchons du stage sur piste à Roubaix où je ferais un test grandeur nature avec tout le matériel prévu pour le Jour J (combinaison, casque, roues et quelques réglages de mon vélo…). 

Nous hésitons encore sur le braquet que je vais employer. Il faut dire qu’il faut la jouer fine pour trouver la bonne denture ; les correspondances dans le tableau des développements ne tiennent pas compte des sensations sur le vélo. Ainsi, à titre d’exemple, je trouve moins raide d’enrouler un 55×15 dents qu’un 52×14…(pourtant seul 10cm séparent ces 2 combinaisons).

Retrouvez un petit article de mon coach sur le choix du meilleur casque me concernant : http://www.velo2max.com/preparation-du-record-de-lheure-le-choix-du-casque/

Ce week-end, je serais au Circuit de 4 Cantons à Yzeure (03), une belle course élite avec plusieurs équipes profesionnelles au départ. Assez plate et très rapide, cette épreuve de 170km est idéale dans le cadre de ma prépa !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *