Quelques détails sur ma préparation à venir

Pour ce tout début de saison, les mauvaises conditions météorologiques ne m’ont pas favorisé. Mon corps n’est pas encore acclimaté au froid et à l’humidité car cet hiver j’ai essentiellement roulé au soleil (fin décembre au Maroc), sur le home-trainer, sur la piste et fait beaucoup d’heures de musculation en salle. Si bien que la semaine dernière en Ardèche et ce week-end lors du GP d’Aix-en-Provence, je n’ai pas supporté le froid et la pluie. 

Il n’est pas évident de produire des efforts intenses dans le froid, la circulation du sang dans les membres inférieurs n’est pas optimale, trop occupée à irriguer les organes vitaux. Mais maintenant, il faut bien s’y coller ! La semaine qui arrive s’annonce encore très froide voire neigeuse. Jusqu’à mercredi, mon programme prévoie des sorties courtes sur route (maximum 60km) mais très intenses avec de la PMA, sans trop de récupération entre les répétitions. Suivra un stage de 2 jours sur piste au CREPS de Bourges. Je ferai des exercices derrière scooter dans différentes allures cibles et une séance éprouvante de PMA à allure plus rapide que nos premières prévisions de tableau de marche pour ma tentative.

Samedi, j’ai prévu de me rendre au Palais des Sports de Grenoble pour « fêter » la réouverture du vélodrome au public. On aura la possibilité de rouler sur la piste, ce qui me servira de déblocage pour le lendemain puisque je serai au GP de la Vallée du Bédat, course que j’avais gagné en 2008…

Cette semaine, j’ai pu regarder à la télévision les Championnats du Monde sur piste. Quelle ferveur du public ! J’ai eu des frissons à plusieurs reprises, notamment lors du titre de l’américaine remporté par Bryan Coquard et Morgan Kneisky. Que le cyclisme sur piste est un beau sport !!

 

Pour rentrer dans les coulisses de ma préparation, n’oubliez pas de me suivre sur Twitter @LamiraudF et sur Instagram LamiraudF

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *