Boucle de l’Artois 2014

Ma forme étant sur la pente montante, je vais sur la Boucle de l’Artois avec une forte motivation, d’autant plus que la première étape est un CLM individuel de 23km. J’aime bien ces efforts individuels qui durent maximum 30′. J’ai travaillé les spécificités du chrono à l’entraînement et je partais confiant. Mais quelle désillusion en voyant mon classement du jour : 23ème.

Sans me chercher d’excuses, car peut-être n’étais je pas dans un grand jour, je pense qu’en choisissant l’option de partir en deuxième partie de matinée, j’ai eu plus de vent que ceux partis plus tôt. En effet, si on regarde les coureurs qui se sont élancés après 10h, seuls quelques coureurs ont réussi à performer. Personnellement, après analyse de mes fichiers de watts, je ne pouvais faire guère mieux : 398W en puissance normalisée sur 31′, je pense être proche de ma limite… 

L’étape de l’après-midi se termine au sprint massif (72ème). Hier, bien placé toute la première partie de course, l’équipe a couru à contre-temps sur des petites routes tortueuses, poussiéreuses et ventées et j’ai accusé le coup à 5 km de l’arrivée alors que j’étais dans le groupe de contre attaque. Je termine 26ème de l’étape et 24ème du classement général. 

Retour ‘at home’ à 1h15 du matin.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *