Boucles du Haut-Var

Ma saison « on the road » a débuté sur le GP de Carcès avec une 16ème place. La tension nerveuse dans les pelotons est toujours perceptible au crépuscule de la saison. A cette période, mon but est avant tout de rester droit sur le vélo en ne prenant aucun risque… Il n’a pas manqué grand chose pour que l’équipe remporte sa première victoire, puisque notre sprinteur estonien Martin Laas termine 2nd. Nous avons commencé à prendre quelques automatismes pour l’emmener au sprint mais nous sommes tombés sur un Maldonado (AVC Aix) très en forme en ce moment.

Après un petit tour de régénération en vélo le lundi, j’ai enchaîné avec 3 jours de courses à l’occasion des Boucles du Haut-Var. Je pensais être un peu plus en retard que cela, mais sur la route j’ai senti que les jambes répondaient assez bien : 23ème, 7ème et 11ème sur ces étapes. Les conditions météos ont été idéales, contrairement aux coureurs qui sont allés faire les Plages Vendéennes ou l’Essor Basque. Je pense que ça change un début de saison si on roule sous le sec : moins de risques de chutes, de tomber malade, moins de stress, meilleur moral. Au final, on use moins de cartouches et à l’échelle d’une saison, ça joue à coup sûr. L’équipe a bien fonctionné avec de belles places d’honneur. Face à l’équipe de l’Armée de Terre qui fait terreur en ce moment, nous n’avons pas été loin de gagner lors de le 3ème étape (2ème et 4ème). Nous avons malheureusement perdu 2 coureurs sur chute : M. Lemoine (clavicule) et N. Chadefaux (epanchement de synovie au genou et nombreuses contusions).

Ce week-end je suis partant pour la 1ère coupe de France DN1, le Souvenir GP Jean Masse. Moi qui ne suis pas forcément fan de ces épreuves, me voici à nouveau au départ. Mon rêve serait de remporter un jour une manche, mais je dois faire vite car il me reste plus beaucoup de jetons…

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *