Week-end de…comment dire ?

Samedi je m’aligne à la Durtocha, une course dure vers Clermont puisque nous escaladons à 5 reprises un petit col de 6 km. Il fait doux au départ et les conditions sont enfin optimales pour que le corps tourne à bon régime. Je me sens assez bien dès le départ et me retrouve au milieu des grimpeurs. Je tiens comme cela jusqu’au dernier tour où je craque dans la dernière montée alors que j’étais dans le groupe de contre-attaque. Je fais les 12 derniers kilomètres tout seul (c’est fou le temps qu’on perd quand on prend un éclat en course !). Et je termine 22ème, loin du vainqueur Carl Naïbo, ex pro chez Ag2r. Mais la forme revient.

Dimanche, je retouve mon équipe pour la Roue Tourangelle, une belle classique de classe 2. Le parcours est assez plat, entrecoupé de petits talus bien raides. Ca frotte et ça bordure un peu, il y a des chutes car les routes sont mauvaises et piègées de mauvaises surprises, parfois on se retrouve nez à nez avec un trottoir ou une barrière…J’ai tenté de partir dans quelques coups mais ça n’a pas fonctionné. Dmitri Samokhvalov part dans une échappée qui ira au bout. Nous derrière arrivons pour la 12ème place et je suis bien placé sous la flamme rouge. Malheureusement, à 300 m de la ligne, alors que j’allais lancer mon sprint, un mecs devant moi touche une roue et me fait tomber avec lui. Rien de méchant, pas de casse humaine ni matérielle mais un bel hématome à la fesse gauche qui m’empêche de marcher normalement et de forcer en roulant. Le vainqueur est Yann Guyot de Sojasun espoir, l’équipe dirigée par Gilles Pauchard, ancien DS au CR4C Roanne.

Watts else…??
Moyenne puissance sur la Durtocha (100.5 km) : 275.5 watts, moyenne cardiaque : 162 puls, vitesse moyenne : 36 km/h
Moyenne puissance sur la Roue Tourangelle (186km) : 259.5 watts, moyenne cardiaque : 146 puls, vitesse moyenne : 44 km/h

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *