Tristesse

C’est une véritable histoire d’amour entre ces roues et moi…les LIGHTWEIGHT !

Je dois m’en séparer et les vendre. En ce jeudi 03 mai, je les envoie par la Poste au nouveau propriétaire de ces petites merveilles. C’était pour moi un petit bijoux ; le bruit en roulant, le rendement, la légèreté, le look irremplaçable et la sensation de nervosité magique en faisait un véritable bonus pour aller chercher une performance…

Ce n’est qu’un au revoir, je l’espère…En attendant, je roulerais sur des roues Mavic (contrat club oblige), les nouvelles Ultimate…

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *